La valorisation de sa petite entreprise : un enjeu à anticiper

La célèbre revue de management, la Harvard Business Review, a dédié son numéro d'octobre 2020 à la fidélisation en incitant chaque entreprise à transformer ses clients en fans. La loyauté rapporte beaucoup plus qu’on ne pense ...

La valorisation de sa petite entreprise : un enjeu à anticiper

La célèbre revue de management, la Harvard Business Review, a dédié son numéro d'octobre 2020 à la fidélisation en incitant chaque entreprise à transformer ses clients en fans. La loyauté rapporte beaucoup plus qu’on ne pense et les petites entreprises devraient investir beaucoup plus dans la relation avec leurs clients qu’à en conquérir de nouveaux à coups de budget pub de plus en plus élevé.

Quand on dirige une petite entreprise dans le bâtiment ou dans un autre secteur, on ne pense pas tous les jours à la valeur de son entreprise. Pris dans le quotidien, entre les devis, la gestion de personnel, les rendez-vous avec les clients, les réunions de chantier, les relations avec les fournisseurs, tout l’administratif…l’entrepreneur a souvent la tête dans le guidon. Sollicité toutes les semaines par des agences de com qui vont lui promettre monts et merveilles (site internet, référencement sur les moteurs, plateforme de leads…) ou par des acteurs plus locaux pour obtenir son sponsoring, il n’a pas toujours de stratégie de communication à long terme agissant plus par test et en fonction de ses affinités.

C’est une erreur. Comme le montre très bien le graphique ci-dessus, en investissant plus sur ses propres clients, on génère du CA sur plusieurs années. Car les clients vont revenir consommer, faire des travaux si on est dans le bâtiment. Dans ce secteur, il peut se dérouler plusieurs années avant qu’on ne refasse appel à l’artisan mais quand on tient un très bon artisan, on ne va pas chercher ailleurs.

Dans le bâtiment, non seulement il existe un CA récurrent lié à la fidélisation mais s’additionne également le CA lié au bouche à oreille. C’est ce qu’on appelle le pouvoir de la recommandation. Un client va vous recommander à un de ses proches qui va vous appeler. Ce sont très souvent d’excellents clients car ils arrivent en confiance, sont réellement intéressés pour des travaux et veulent passer par un artisan professionnel, n’ont rien coûté à acquérir contrairement aux contacts provenant d’internet, et en plus ne vous mettent généralement pas en concurrence.

Le pouvoir de la recommandation : un client recommande son pisciniste

Pour optimiser le CA lié à la recommandation, il est préférable d’avoir une véritable stratégie pour obtenir la recommandation sur l’entreprise plutôt que soi-même, solliciter la recommandation et inciter son client à partager ses coordonnées dans leur réseau.

Bon nombre de professionnels vous diront qu’ils développent leur activité par le bouche à oreille. Pourtant lorsqu’ils veulent vendre leur entreprise et partir en retraite, ils s’aperçoivent que leur entreprise ne vaut rien car les clients leur étaient attachés à titre personnel et non à leurs entreprises.

L’enjeu est considérable : une entreprise peut développer de 50% son CA en 4 ans en réduisant son budget pub d’un tiers et en gagnant 30% de productivité commerciale (moins de devis par client, moins de rendez-vous commercial = plus de temps pour soi). Comment ? En récoltant 20% de recommandations sur ses clients avec uniquement 1 nouveau client amené par recommandation.

Préférez-vous dépendre d’Internet (Google avec son taux de clic au plus offrant  et les plateformes de leads qui vous prennent une commission sur votre CA ou vous vendent le contact très cher et en même temps à 2 de vos pairs) ou investir sur vos clients pour qu’ils recommandent votre entreprise ?

C’est pour conserver l’autonomie aux professionnels du bâtiment que SuperReco a été créé offrant une vraie alternative à ceux qui veulent dépendre uniquement de la qualité de leur travail et de leur relation humaine.

SuperReco met le digital au service de l’humain (et non l’inverse) pour permettre à l’artisan de développer son activité grâce à ses clients, de préserver son indépendance, et de valoriser son entreprise.

Comme le montre les graphiques précédents, grâce à la recommandation et la fidélisation, l’entreprise a, au moment de la revente, du CA récurrent qui va venir chaque année naturellement. C’est véritablement le fruit d’un travail d’une équipe au service de ses clients.

C’est pourquoi chez SuperReco chaque client signe la Charte Proximité Clients et va chercher à chouchouter ses clients tout au long du chantier.

Tout client de SuperReco sait que pour obtenir le graal qu’est la recommandation, il faut non seulement assurer la qualité des travaux mais également entretenir une qualité de la relation humaine avec ses clients.

Pour aider le professionnel, SuperReco met à sa disposition toutes les fonctionnalités nécessaires de sa plateforme: confirmation de rendez-vous par mel et SMS, envoi de SMS pour prévenir d’un retard, portfolio digital pour montrer ses réalisations, messagerie pour le suivi de chantier, partage de photos, box sécurisée pour envoi de documents comme planning, plans, devis, factures, conseils, démarche administrative…

En conclusion, investissez sur vos clients et valorisez ainsi votre entreprise. Vous allez gagner du temps, de l’argent et également beaucoup de satisfaction au quotidien !

Et si vous souhaitez - vous aussi - gagner des recommandations, contactez-nous vite !!


Un autre article sur le même sujet :

Comment valoriser votre entreprise du bâtiment ?
Combien vaut votre entreprise du bâtiment ? Comment lui donner plus de valeur pour mieux la vendre ? Deux clés à privilégier = l’ereputation et la fidélisation.